Dans le secteur de l’immobilier, le négociateur tient un rôle très important. En effet, de la recherche de prospect jusqu’à au suivi de la transaction, il a pour mission de seconder l’agent immobilier et de fournir des conseils et accompagnements au vendeur.

Les missions principales d’un négociateur immobilier

  • Prospection de clients

Quotidiennement le négociateur immobilier devrait prospecter les clients à travers une campagne sur internet, par le biais d’un logiciel ou bien du porte à porte.

  • Visite et estimation d’un bien mis en vente

Quand il trouve un prospect, il pourrait estimer la valeur du bien immobilier de ce dernier et de négocier le prix avec lui. Aussi, avant la signature d’un mandat de vente, il pourrait aussi être amené à vérifier certains documents comme le titre de propriété, les règlementations du syndic si c’est une copropriété et le dossier de diagnostic technique ou DTT.

  • Fournir des conseils au vendeur et à l’acquéreur

Tout au long de la vente, le négociateur immobilier pourrait fournir des conseils au vendeur. A part cela, il pourrait également proposer des services d’accompagnement à l’acquéreur comme le suivi du dossier de financement de l’achat du bien.

Attention, le métier de négociateur immobilier est très réglementé par la loi. A cet effet, contrairement à un agent, il lui est interdit de gérer une transaction immobilière. Aussi, il ne devrait jamais percevoir une commission qu’après la transaction. Enfin, même s’il est en mesure de proposer des conseils, un négociateur immobilier ne devrait jamais proposer un accompagnement juridique à son client.

Le profil d’un négociateur immobilier

  • Négociateur immobilier salarié

En tant que salarié, le négociateur travaille pour le compte d’une agence immobilière. A cet effet, il est soumis à un contrat de travail et devrait percevoir un salaire mensuel plus les commissions et bonus en cas de vente de mandat.

  • Négociateur immobilier indépendant

Pour le négociateur indépendant, il agit pour son propre compte. Ainsi, ses seuls revenus restent les commissions versées par son agence partenaire. Toutefois, contrairement à un salarié, leur taux pourrait facilement s’élever jusqu’à 95%.

Les qualités que devraient avoir un négociateur immobilier

Pour réussir en tant que négociateur immobilier, il faut tout d’abord avoir un talent commercial. A part cela, il doit également être très réactif face à la fluctuation du marché de l’immobilier. Et comme autres qualités, le négociateur doit être habitué à faire de nombreux déplacements et travailler dans des horaires flexibles (week end et jour férié).

Les conditions pour devenir négociateur immobilier indépendant

Un négociateur immobilier indépendant pourrait avoir plus de gain qu’un salarié. Par contre, pour le devenir, il faut remplir certaines conditions :

  • Avoir un casier judiciaire vierge

La présentation d’un extrait de casier judiciaire est obligatoire avant de devenir un négociateur indépendant. Par rapport à cela, le concerné ne doit jamais être condamné dans l’un des délits et crimes prévus par l’article 9 du Décret du 20 juillet 1972 du code pénal.

  • Etre inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux

Tout comme les commerciaux indépendants, le négociateur immobilier doit être inscrit au RSAC. Et pour ce faire, il faut télécharger et remplir le Cerfa n°13847*06 ou formulaire AC0.

  • Ouvrir une micro entreprise

En tant qu’indépendant, le négociateur immobilier est aussi tenue par la loi d’ouvrir une micro entreprise avec un régime fiscal simplifié ou réel. Mais en fonction des circonstances, il peut même opter pour la création d’une personnalité morale (SASU ou EURL). A part cela, comme tout professionnel indépendant, le mandataire a l’obligation de souscrire à assurance responsabilité civile.

Quelle formation entreprendre pour devenir négociateur immobilier ?

Afin de mieux débuter une carrière en tant que négociateur immobilier salarié ou indépendant, il est fortement conseillé d’avoir au minimum un DUT ou BTS dans le domaine commercial ou immobilier. A part cela, conformément à la loi Alur, pendant l’exercice de ses fonctions, le négociateur immobilier indépendant ou salarié devrait effectuer une formation continue de deux jours par an tout au minimum.

Le salaire et les perspectives d’avenir d’un négociateur immobilier

En France, un négociateur immobilier salarié débutant pourrait toucher au minimum 30 000 euros par an. Et après quelques années d’expérience, il pourrait percevoir jusqu’à 80 000 euros. A part cela, pour ce qui concerne ses perspectives d’avenir, il a la possibilité de devenir agent immobilier et de travailler pour son propre compte.

Pour le négociateur immobilier indépendant, lorsque ses activités se développent, il pourrait avoir la possibilité demandé à avoir la carte T qui pourrait le permettre de gérer par ses propres moyens les transactions et d’ouvrir sa propre agence immobilière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici